Choisir les bonnes couleurs pour décorer sa cuisine

cuisine

Faire débat au sujet d’une peinture d’intérieur semble si risible, et pourtant relève d’une grande importance. En famille ou entre amis, des souvenirs ont été créés dans la cuisine. Alors, revêtir cette dernière est d’ordre capital. Avoir recours à des experts en termes de décoration est essentiel, mais peut s’avérer non indispensable lorsque quelques notions vous sont déjà sollicitées. Toutefois, certains principes se doivent d’être suivis pour éluder les designs faux-pas.

Les éléments à considérer lorsqu’il est question d’enjoliver le kitchen

La décoration d’une cuisine incite à faire comparaître tous les fragments qui la composent, comme le sol, le plafond, les ameublements ou encore le plan de travail. Ainsi, il est impératif d’harmoniser leur couleur.

Avant tout achat, Il faudrait penser à une déco et couleurs qui pourraient vous conforter. La plupart des familles fantasment pour une cuisine qui puisse les embraser et dont les plats qui y sont préparés leur apportent de l’allégresse. Une convivialité qui s’incarne à travers la couleur rouge, la teinte jaune soleil ou l’orangé. Pour d’autres, la cuisine doit évoquer de la douceur et de l’apaisement. Les couleurs frigides et à la fois calmes, comme le cérulé ou le vert pastel, promeuvent bien cette ambiance de sérénité. Également, des foyers décrètent l’élégance dans tout. Pourquoi pas la cuisine ? En beige, taupe, gris ou écru. Jugées chics, associer ces couleurs dans une cuisine avec d’autres teintes se fait sans peine.. Ailleurs, le passe-partout du noir et blanc est, quant à lui, approuvé par ceux qui veulent une décoration vite fait bien fait.

L’apparence des ameublements est d’autant plus impérieuse. Ici, la couleur du mur ainsi que du sol doit s’agencer avec celle des crédences. Le bois est une matière noble qui s’incruste vigoureusement dans une ambiance chaleureuse. Au fil du temps, les armoires de cuisine colorées ont progressé. L’option « blanc » peut être associée à toutes les carnations, qu’il s’agisse d’un pastel calme ou d’un noir et blanc passe-partout. Tout dépend de votre style. Cependant, les meubles de couleurs vives (le violet, le jaune, verts…) exigent des accessoires assortis.

En termes de couleurs et déco en cuisine, le plan de travail est l’élément qui y apporte cohésion dans l’ensemble. Cette partie du kitchen assure aux petites pièces une meilleure clarté. Néanmoins, en cas de sur-illumination, il faut prévoir des meubles en bois ou des murs ombrés pour éviter un surplus d’éclat. Il est appréciable d’associer les couleurs dans une cuisine, tout en évitant le design monochrome.

Les coloris adéquats pour un style

Certains styles de cuisines exigent des teintes propres à eux, que tout bon designer doit respecter.

Une kitchennette à l’américaine s’ouvre sur le living-room. Les couleurs appliquées dans les deux pièces doivent être mélodieuses. Une multitude de tons permet au cookhouse de se fondre dans la masse, comme le marron pour un univers moderne, le nacre ou le beige pour un thème bien-être, le pastel pour un style nordique… Quoiqu’un salon multi-coloré, quant à lui, doit être en pure symbiose avec la cuisine, afin d’empêcher un désordre chromatique.

Le style paisible à l’oriental est faisable en cuisine, le feng shui. Une atmosphère à l’Oriental qui prend sa racine, grâce à la couleur blanche. Il suffit d’une belle alliance avec cette couleur sobre est le tour est joué. Seuls, le vert et le jaune arrivent se fondre sans difficulté dans cet univers. Quoi qu’il en soit, la paix est un concept purement subjectif.

User de l’optique pour une cuisine hors du commun

Les carnations utilisées influencent la taille et l’image de la maison. Gare à vous !

Le manque de luminosité est le premier souci des pièces étriquées, et jouer sur l’optique est un moyen d’y remédier. En effet, les couleurs claires optimisent les espaces serrés. Toujours pour l’optimisation d’espace, l’usage des couleurs sombres doit se restreindre sur les fonds de pièce afin de créer un semblant de profondeur. Attention ! Rien ne vous prive d’un thème morne pour vos petites cuisines.

L’orientation de la cuisine pèse gros, itoo, sur son aspect. Si le soleil se lève au coté de votre kitchen, utilisez un ton « clairette », car les brillances matinales promettent une grande prouesse pour la matinée. Quant aux kitchens rivés à l’Ouest, les couleurs ombrées ou le rouge vous procureront une aura de chaleur et de tendresse. Tout peut se miser sur une question de lumière ponante ou levante.

Attention le multi-colore est un piège !

Actuellement, la peinture caméléon est en vogue même en cuisine. Seulement, pour un joli rendu quelques règles sont à suivre.

Les règles en design limite l’usage des couleurs au nombre de trois, afin de ne pas polluer les yeux. L’ajout du camaïeu aide à balancer, si la voie vers la polychromie est inévitable.

Peindre les autres éléments est vigoureusement exhorté tel le plafond, le sol, les plinthes… Faites seulement gaffe de bien nuancer et de respecter la règle des trois couleurs.

0 Links

Pourquoi investir dans l’immobilier ?
Quelles conséquences si le chantier n’est pas clôturé ?