Comprendre comment on fait le Rhum Neisson

Rhum Neisson

Chaque boisson a sa propre histoire et sa touche personnelle de création pour un goût unique aux autres. Certes, les saveurs sont de plus différentes, mais aussi les détails comptent dans les boissons alcoolisées. Comme le rhum Neisson, sa fabrication a une histoire derrière sa production, ce type d’accompagnement aide à être plus sélectif que les saveurs. Et afin d’en profiter de ses goûts incomparables, des recettes savoureuses sont à réaliser avec cet ingrédient.

Historique du produit fabriqué

Ce type relève d’une histoire de deux frères ayant un patrimoine de 20 ha pour en cultiver des cannes à sucre. Ils s’appelaient Jean et Adrien Hildebut Neisson. Ils cultivaient et passent à la modernité pour avoir un résultat promptement évolué. Adrien était dans l’exploitation agricole, mais Jean étudiait la chimie en métropole et commercialisait la bouteille Zépol Karé en ces temps dans une ville toute proche. Il retournait auprès d’Adrien pour créer une nouvelle colonne à distiller et apporte une touche personnelle Neisson à la production de cette boisson. Le produit est mis dans la bouteille dont il sera commercialisé. À ce jour, il n’en reste que la cheminée fumante de cette ancienne distillerie qui a survécu depuis et donc est devenu un patrimoine historique martiniquais. La génération future des frères Neisson n’a pas délaissé ce trésor et a rénové le patrimoine. Cette rénovation est effectuée par l’héritière Claudine Neisson Vernant aidée par son fils en 1986. Depuis, la nouvelle distillerie s’est transmise de génération en génération. Pour la préparation des recettes avec cette boisson, consultez www.recettes.saveurs.fr

Les différents types de produits Neisson généralisés avec les boissons du même type

Il faut savoir que, d’après l’historique du produit Neisson, leur production est de types agricoles qui sont généralement un extrait de cannes à sucre. Tout ce genre du même type a trois différentes catégories et suivant de ce fait leurs manières de le préparer. Il y a trois catégories de ces types de boissons imprégnés d’alcool. Il y a le type blanc qui a un teneur d’alcool à 55 degrés en Martinique. Il montre plus le goût de la canne à sucre fraîchement préparé à base de ti-punch. Il y a le type paille, dont il est mis en place dans un fût de chêne pour une durée de 12 à 18 mois. Le nom de ce type est dû à sa décoloration et de teneur de 50 degrés. Le type vieux qui constitue le type blanc est conservé dans un fût de chêne en 3 ans ou plus en rapport avec sa qualité. Si la conservation se fait en 3 ans, la teneur en alcool est de 45 degrés environ. S’il est vieux de 5 à 40 ans, la consommation immédiate est recommandée. Et enfin, il y a le type ambré constitué du mélange entre le type vieux et le type paille. Son goût est fort et utilisé pour des pâtisseries, des cocktails et des crêpes.

Comment préparer la boisson alcoolique signée Neisson ?

Ces techniques sont des mélanges de traditions et de techniques modernes. Le type blanc de 55 degrés est un assemblage de cuvées que l’entreprise produit elle-même. Les crus provenant de ce type sont placés dans une cuve en inox pour une maturation de six mois. Le type blanc est brassé et mis à l’air pur afin de baisser le degré final. Aussi, la récolte de variétés de cannes à sucre est faite par la brasserie pour le produire. Certaines viennent plus de la commune de Saint-Pierre et moins de Carbert. Un bon climat en ces terres. Les différentes compositions du produit Neisson 55 degrés sont une grande quantité de canne bleue, un petit pourcentage de canne cannelle (canne dont la mesure est la moitié de la quantité de la canne cannelle), une addition de canne Zikah et une petite quantité de cristalline. Ces compositions sont mélangées pour équilibrer le goût du produit Neisson. L’arôme de cette boisson est pourvu dans le cristallin avec une forte odeur de fleur et de légers agrumes. À sa dégustation, il a un goût doux et sucré avec du miel et de noix de coco. En fin de compte, le mélange est plutôt suave et intense.

Une suggestion de préparation de boissons avec du produit Neisson

La préparation ici est un punch au coco mélangé avec ce produit. Les ingrédients à avoir avec les mesures respectives sont une petite quantité d’amande et de vanille, de la muscade, de la cannelle en poudre, un zeste de citron, 800 ml de lait de coco, un kilo de sucre de canne, un litre d’eau et un litre de rhum Neisson. Premièrement, mélanger tous les liquides dans une cocotte et la chauffer à ébullition en remuant en même temps dans un sens. Après cela, enlever la cocotte du feu et y ajouter le reste de tous les ingrédients à chacun son goût. Il faut savoir que la liste des ingrédients peut être modifiée. Il faut encore remuer jusqu’à ce que ça devienne tiède, puis ajouter le produit Neisson en remuant toujours. Mettre en repos pendant deux jours si la mise en bouteilles est voulue.

La fonction principale du Sorbitol
Profiter d’idées de recettes à base d’épices en ligne