Comment faire pour déclarer le sinistre de son Smartphone ?

Smartphone

Un Smartphone, comme tout objet utilisé au quotidien, doit être souscrit à une assurance. Ces appareils électroniques peuvent être également exposés à des bris d’écrans, du vol ou bien à divers risques d’accident. Vous ne pouvez pas faire une déclaration de sinistre, tant que vous n’avez pas d’assurance Smartphone. Cependant, pour bénéficier des garanties sur le produit, voici quelques procédures administratives à suivre.

Où déclarer le sinistre d’un Smartphone ?

Il existe notamment des assurances spécifiques pour les appareils électroniques. En général, le contrat de ces appareils se définit par une assurance en complément d’achat d’un bien ou d’un service. Un contrat collectif appelé « affinitaire » existe mais un acheteur aura le choix d’y souscrire ou non. Il faut notamment noter que ce module d’assurance s’avère être très important pour les achats de grande valeur. Ainsi, lors des divers incident, il suffit de déclarer les dommages et de faire réparer votre Smartphone. Le seul responsable de vos soucis n’est autre que votre souscripteur. Toutes déclarations, conseils et remboursements seront donc à adresser à votre organisme d’assurance.

Vous avez plusieurs possibilités quand il s’agit de contacter votre assureur lors d’un sinistre. Autrefois, vous pourrez aller directement dans les bureaux mais vous pouvez également les contacter en envoyant un courrier ou en les appelant par téléphone. Informer son assureur dès que possible s’avère être plus judicieux plutôt qu’attendre plusieurs jours après l’incident. Avec l’évolution, vous pouvez même souscrire rapidement en ligne et faire votre déclaration sur le site même. Comme chez sfam sinistre, vous serez rapidement pris en charge par les professionnels. De plus, si vous fournissez vos dossiers au complet, l’assistance vous promet un remboursement rapide et satisfaisant.

Dans quel cas faut-il déclarer le sinistre ?

Suite aux multiples usages du téléphone, celui-ci sert actuellement de système de communication, d’agenda, d’alarme, etc. De plus, face à la pluralité des utilisateurs, tous les opérateurs et les vendeurs décident d’opter pour une assurance affinitaire durant les périodes de garantie de la vente. Ainsi, en cas d’incident, il est plus facile de réparer l’appareil et d’alléger les frais à payer. Il ne faut jamais attendre que les accidents arrivent avant de souscrire chez une assurance. Mieux vaut le faire dès l’acquisition de votre smartphone. Ainsi, peu importe le délai d’utilisation jusqu’à l’incident, vous serez toujours protégé par les produits d’assurance affiliés.

Les remboursements et les réparations concernent plutôt les appareils cassés, en panne ou victime de vol. Dans certains cas, ce sont toujours les écrans et les tactiles qui subissent plus de dommages par rapport à d’autres systèmes. Personne n’est jamais ravi d’utiliser un écran étoilé. Tous les organismes d’assurances doivent normalement prendre en charge les dommages externes et internes mais certains possèdent leurs propres conditions de remboursement. Ce peut être mesurées par l’étendue des dégâts ou par les clauses stipulés dans le contrat signé. Vous devez toujours connaître les exclusions des assureurs pour anticiper les frais supplémentaires qui seront à votre charge. Il faut savoir que chaque assureur possède leur propre condition.

Quelles sont les étapes à suivre pour la déclaration ?

Dès que votre appareil subit divers dommages, ces derniers seront assurés par votre assureur. Ne perdez pas de temps à l’en informer. Vous devez déclarer rapidement le sinistre et ce dès que possible, au plus tard sous deux jours ouverts après l’incident. Une fois que vous réussissez à le joindre, communiquez clairement vos coordonnées et vos informations. Cela peut aider votre assureur à identifier votre profil ainsi que l’appareil à protéger. Votre identification permet de faciliter les procédures et fait office de justification que vous êtes réellement le propriétaire du bien annoncé.

Pour les preuves, vous devez vous munir de plusieurs dossiers importants. Afin d’obtenir un résultat rapide, vous devez communiquer le modèle, la marque, le numéro de série, le numéro IMEI et l’identité de votre opérateur mobile. La facture d’achat de votre Smartphone et une déclaration sur l’honneur sont également indispensables. Pour les compléments de dossiers, cela dépend du type de sinistre que vous avez subis. Comme le type vol, vous devez apporter une plainte signée par la police ou un certificat médical pour un vol caractérisé.

Bien choisir votre assureur de sinistre Smartphone

Faire le choix d’un assureur de téléphone est très simple car c’est semblable au choix d’un assureur d’automobile. Il suffit de sélectionner les agences qui répondent à votre besoin en termes de prise en charge et de prix. Une fois que vous avez une liste d’assureur, vous pourrez commencer par choisir celui qui vous correspond. Ainsi, en cas de sinistre, vous serez bien indemnisé.

Il faut noter que le taux de remboursement des sinistres dépend généralement du montant de la cotisation payée. Faire une comparaison s’avère être plus astucieux pour détecter une meilleure agence. Vous devez noter qu’une assurance moins chère n’est pas forcément un mauvais service. Cela dépend de la notoriété de l’assureur et de la qualité de ses services. Pour protéger votre Smartphone, choisissez un bon assureur avec des services qualitatifs.

Comment utiliser les heures de délégation CSE ?
Pourquoi dématérialiser les documents ?