Quels sont les missions d’un manager de transition au sein d’une entreprise ?

Manager de transition

Lorsqu’une entreprise souhaite changer de stratégie ou modifier un modèle opérationnel qui ne lui convient pas ou ne lui convient plus, elle embauche un manager de transition. Ainsi, le manager de transition doit accomplir de véritable mission de conseil pour répondre aux objectifs du client, de la sortie de crise au perfectionnement de la rentabilité. Ses compétences stratégiques seront tout de suite mises au service de l’amélioration des performances commerciale, financière, logistique et industrielle des entreprises intégrées.

Les missions d’un manager de transition au sein d’une entreprise

Le manager de transition détient plusieurs tâches qui lui permettront de parvenir à une transformation organisationnelle et aussi d’assurer la mise en œuvre d’un projet stratégique. Au cours de sa mission, le manager intégrera une équipe et mènera un projet.

Gérer la crise

L’entreprise est en confuse et la situation est délicate. À ce stade, le manager de transition a pour rôle de soutenir et guider le directeur en place. Ou bien, il remplace temporairement un membre de la direction avant une prochaine embauche. De plus, le manager en transition analyse la situation et fera le point sur l’entreprise. Il met en place un cahier de charge ainsi qu’un plan d’action pour régler les problèmes organisationnels, structurels ou financiers. Il assure également la gestion de crise comme restructuration, difficultés financières, fusions/acquisitions, changement de dirigeants, etc.

Assurer la gestion de projet

Le manager de transition agit également lorsqu’une entreprise se porte bien pour l’aider à rester compétitive. Pour cela, il développe de nouveaux produits ou services, promeut la croissance et la performance financière et améliore la compétitivité de l’entreprise. Il est dans son pouvoir de gérer le projet et garantir la pérennité de l’efficacité des opérations mises en place, voire après la fin de son intervention. Découvrez les expertises du management de transition pour plus d’informations.

Les qualités requises d’un manager de transition

Un manager de transition doit gérer la complexité des entreprises difficiles. Ainsi, il doit avoir de véritables qualités de leadership, mais aussi d’écoute, de souplesse et de réactivité. Les managers de transition en mission ont peu de temps pour s’adapter à la culture de l’entreprise, comprendre son fonctionnement et identifier les changements à apporter. Par conséquent, il doit être adaptable et avoir de bonnes capacités d’étude. Le professionnel devra éventuellement imaginer un projet quelquefois difficile à admettre pour l’entreprise ainsi que leurs employés. Dans ce cas, il doit prendre des décisions rapides et surtout s’imposer en tant qu’un leader. Le management de transition est un métier qui nécessite un certain niveau de mobilité et de résilience pour être en mesure de relever les défis posés par les entreprises partout en France. En plus de leur compétence naturelle en leadership, leur personnalité a beaucoup en commun: adaptabilité, détermination, vision macro et micro, facilité de communication avec les collègues et les équipes. Les managers de transition sont permanents. L’expert développe donc des procédés de travail pour simplifier et maintenir les activités de l’entreprise du client.

Manager de transition: Anticiper la phase « post-mission »

La réussite d’un manager de transition ne s’interrompt pas au départ du manager mandaté. Plutôt l’inverse. La prévision de la période « post-mission » est essentielle. La mission créera un changement majeur au sein de l’entreprise et réclamera du temps supplémentaire. Par conséquent, les tâches accomplies doivent placer l’organisation dans des conditions meilleures afin de préserver le changement amorcé. Pendant qu’il travaille à fédérer l’équipe, le manager est un relais pour l’entreprise cliente, c’est-à-dire qu’il prépare et simplifie l’intégration de son successeur. Pour cela, la transmission est certaine par :

  • L’Implication active du manager dans la sélection;
  • Le transfert entre le responsable de l’organisation et son successeur pendant la période de reprise;
  • Un Compte rendu de fin de mission. Dans cette liste de réalisations, il communique les résultats obtenus, les points de prudence et les recommandations finales pour l’avenir;
  • Une Transmission de la feuille de route et les documents nécessaires pour passer à l’action;
  • Une Réunion bilan de fin de mission.

Le succès de la mission ne dépend pas uniquement du succès du contrat de service et de l’exécution du processus. Ceci est également dû à la masse immergée dans la structure.

L’expérience d’un dirigeant en transition

Le management de transition correspond à des missions ponctuelles de conseil confiées à des professionnels. Le manager de transition contribue donc immédiatement au sein de l’entreprise et œuvre dans le cadre d’un besoin intérimaire: projection d’un nouveau plan, management de crise après sinistre, instauration d’un nouveau département et exigence de compétences poussées.

Il lui procure son aide, son soutien ainsi que son expérience. Ainsi, dans le cadre de son service de qualité, il s’implique dans le développement de l’entreprise. Sa mission est documentée par la conclusion d’un contrat qui stipule :

  • Les conditions de la tâche confiée ;
  • La durée de l’intervention ;
  • Les dépenses.

Un manager de transition est donc un formateur ou un ingénieur fortement qualifié. Il assume ainsi le rôle d’interface entre les différentes prestations concernées et est une force d’inspiration fiable.

Les incontournables à visiter à Séville
Smart money : comment gérer son argent en trading