Quelle assurance vélo choisir ?

assurance vélo

L’assurance pour vélo protège le cycliste contre le vol, mais également contre des sinistres moins fréquents tels que la casse successive à un accident, une chute, que le tiers soit identifiée ou non, des dommages après un incendie ou un acte de vandalisme. Certaines garanties proposer par les compagnies d’assurances en ligne vont même plus loin en couvrant les dégâts subis par la bicyclette lors d’un transport, des pneus seuls ou ceux des équipements. Dans ce cas, quelques critères sont donc à prendre en compte pour faire le bon choix d’une assurance vélo.

L’assurance pour vélo : définition et principe

Le vélo, ce moyen de transport écologique, économique et sportif, a toujours été appréciés par la population, surtout pendant le temps de la crise sanitaire engendrée par la Covid-19, lorsqu’on cherche à tout moment à éviter les transports publics. L’augmentation en nombre de pistes cyclables et les différentes aides à l’achat d’une bicyclette proposées par l’État et les institutions ont également encouragé les Français à opter pour ce moyen de déplacement à pédale. Par contre, si le nombre de cycles dans les villes a augmenté, le vol de vélos devient aussi plus fréquent. En 2020, les enquêteurs ont estimé une hausse de 62 % des vols de vélos en France par rapport à l’année précédente. Pour être plus précis, une bicyclette disparaît toutes les minutes dans les grandes villes de l’hexagone. 

Face à ces statistiques plutôt effrayantes, on se dit qu’une assurance pour vélo peut s’avérer très utile pour les Français. En effet, les garanties pour assurer son vélo couvrent les deux-roues à de nombreuses circonstances telles que la responsabilité civile, le vol ainsi que les dommages matériels et corporels subis à un tiers. L’assurance peut également protéger le vélo contre le vandalisme, les accidents, les catastrophes naturelles, les intempéries, etc. Si vous souhaitez vous informer sur le prix des assurances vélo et effectuez la souscription, consultez ce site.

Souscrire à une assurance pour vélo : se protéger contre le vol

Les vols de vélo sont courants dans les villes et peuvent se produire n’importe quand et n’importe où, même lorsque l’engin en question est solidement attaché à un axe immobile. Ainsi, si le cycliste, amateur ou professionnel, tient à son vélo, s’il a payé cher pour l’obtenir, ou s’il en a besoin au quotidien pour ses déplacements, la souscription à une assurance pour vélo est une idée avantageuse sur tout le plan.

Reste à savoir quelle assurance vélo choisir, alors que le contrat d’assurance habitation (MRH) du cycliste couvre déjà ses biens personnels ? Effectivement, un vélo, s’il a déclaré à son assureur habitation, est couvert au même niveau que l’ensemble de ses biens présents dans sa maison principale. Mais attention, il est protégé et indemnisé si, et seulement si, le vandalisme a lieu à son adresse mentionnée dans le contrat. Ainsi, souscrire à une assurance pour vélo avec une garantie spécifique permet d’être couvert en cas de vol sur la route, ou ailleurs en dehors de son logement. Il est à noter que pour bénéficier d’une couverture en cas de vol de cycle, il est obligatoire d’avoir respecté les règles de sécurité routière imposées dans le contrat. En général, celui-ci oblige le cycliste à attacher son vélo à un point fixe avec un antivol certifié.

Souscrire à une assurance pour vélo : se protéger en cas de chute

Tout comme les vandalismes, les accidents à vélo sont également plus familiers dans les grandes villes. Sur la circulation routière, les piétons et les cyclistes sont les plus vulnérables, et les chutes sur vélo peuvent rapidement arriver. Et si, bien entendu, il est recommandé d’être équipé pour se protéger en cas de chute telle que le casque, les gants, les vêtements couvrants et les chaussures fermées, il est conseillé aussi de couvrir le deux-roues avec une assurance pour vélo notamment avec une option de couverture de casse et de vol disponible sur un site comparatif assurance vélo. En général, l’assurance casse ne couvre pas la réparation des dommages au niveau de l’esthétique comme les éraflures ou les bosses. Avant de souscrire à ce type de couverture, il convient de demander un devis assurance vélo sur un site spécialisé.

Lorsqu’un usager de la route est en tort, c’est son contrat d’assurance qui indemnise les dommages corporels et matériels sur le cycliste. Mais si ce dernier qui est responsable d’un sinistre avec son vélo, c’est là que son contrat d’assurance entre en jeu. La responsabilité civile du cycliste prend en charge les dommages subis à des tiers, celle-ci peut être la garantie de responsabilité civile de son assurance vélo et son assurance habitation. Par contre, pour tout ce qui relève de la couverture des dommages subis par son deux-roues, le cycliste doit faire jouer son assurance casse de vélo.

Souscrire à une assurance pour vélo : se protéger lors d’une compétition

Si le propriétaire utilise son vélo pour participer à des compétitions sportives, il est important de savoir que les assurances pour vélo classiques ne couvrent pas ce genre de situation. Effectivement, il doit consulter les conditions générales de son contrat et prendre en compte les exclusions de la couverture. Les dommages subis lors de sa participation à une compétition figurent généralement parmi ces exclusions de garantie. Par ailleurs, sa licence sportive et l’assurance des organisateurs de la compétition couvrent le cycliste par défaut. S’il n’est pas protégé par sa licence sportive, il est indispensable dans ce cas de souscrire à une assurance supplémentaire pour assurer son vélo pendant la compétition.

Comment choisir un tapis pour le salon ?
Tapis sur mesure : pour une décoration à votre image