La lithothérapie et ses effets sur la santé

lithothérapie

Les soins par les cristaux s’appellent la lithothérapie. C’est une approche holistique de soins qui est fondée sur l’influence délicate que peuvent soutenir des minéraux. Des milliers de personnes se font assister par des pierres, et autant d’individus avec autant de succès. Mais quels sont vraiment les effets de ces pierres sur la santé ?

Le principe de la lithothérapie

La lithothérapie est une section de la médecine appelée « alternative ». Depuis des temps, elle est utilisée en vue de favoriser la méditation, rétablir l’équilibre et soulager. Approche holistique de la santé, la lithothérapie considère donc l’être humain dans sa totalité. Elle prône la hardiesse des pierres semi précieuses et précieuses ainsi que la faculté de véhiculer à un organisme harmonie et aplomb. Les minéraux et les pierres ont des qualités ainsi que des vibrations qui aspirent aider à évincer le stress psychologique et physique. Lorsqu’ils sont portés comme pendentifs ou mis sur des chakras, certains pensent qu’ils soignent les organes auxquels ils sont reliés naturellement.

La lithothérapie emploie l’énergie des cristaux en vue de maintenir l’équilibre entre l’esprit, l’anatomie et le mental. Certains y voient l’effacement des barrages affectifs et tirent profit d’une prise de conscience. L’énergie des cristaux serait jointe à leur forme, couleur et composition chimique. Selon cette perception, les cristaux sont des émissaires terrestres des énergies telluriques et cosmiques. Ils ont ainsi un rapport tangible avec les apparentes vigueurs de l’univers (géométries sacrées de la création, étoiles, éléments…). Ils renfermeraient des énergies vigoureuses qu’ils communiqueraient à tous ceux qui savent s’en servir avec respect et sagesse.

En somme, la lithothérapie est un art ancestral permettant au pouvoir des pierres semi-précieuses ou précieuses d’agencer un équilibre entre l’esprit, l’âme et le corps. Cette science antique aurait pour objectif de nous aider corporellement, mais également spirituellement et psychologiquement, en libérant les barrages affectifs et en renforçant la conscience. Elle marcherait pour tout le monde, petits et grands, et fonctionnerait même chez les végétaux, animaux et habitat. L’énergie typique d’une pierre spécifique découlerait de son assemblage chimique, de son coloris, de sa configuration géométrique ainsi que de sa provenance. Les cristaux agiraient à la fois sur votre anatomie physique et subtile, et seraient des médians agissants et harmonisant, entre autres, vos chakras (vos centres bioénergétiques). Ils seraient immédiatement joints à l’énergie symbolisée dans le Tout Universel.

Cette thérapie par les pierres n’exhorte que du macrocosme au microcosme. Tout ce qui nous entoure ne serait alors que vibration. Les pierres seraient ainsi formées fortement dans la terre par un fort ésotérisme des vigueurs de l’univers et donc, de par leur nature même, très vibratoires. Leurs facultés curatives agiraient sur toutes les cellules de votre anatomie jusqu’aux plus fugaces. Certains minéraux auraient un effet tranquillisant (quartz rose, aigue-marine…), d’autres inciteraient (opale de feu, rubis…), d’autres encore auraient un effet reconstituant ou protecteur (tourmaline obsidienne ou noire…). Trouvez la pierre qui vous convient sur la boutique de lithothérapie en ligne www.france-mineraux.fr.

Les pierres, leurs vertus et bienfaits

Selon la lithothérapie, chaque minéral répand une énergie lui étant propre et bénéfique pour tout un chacun. Cette énergie dépend de ses caractéristiques : coloris (on parle également de chromothérapie), géométrie cristalline, combinaison chimique, niveau de nitescence… Les propriétés des pierres donnent une aisance générale, psychique et physique qui aide à la facilitation du développement personnel. Les minéraux peuvent, en effet, interférer avec vos vibrations intérieures en vue de vous soulager, de vous redonner croyance en vous, ou encore de vous assister dans la lutte contre les troubles négatifs (angoisses, jalousie, envie, stress…). Toutefois, cette thérapie par les pierres ne peut pas remplacer la médecine classique, bien qu’elle puisse grandement faciliter son opération en engendrant un état d’esprit favorable à la guérison. Elle peut autant aider à la prévention des affections.

Pierres et corps humain : quelles interférences possibles ?

Tous les récits sur la lithothérapie décrivent avec exactitude les caractéristiques de symétrie des cristaux, scientifiquement bien établies : harmonie des entrelacements cristallins à l’échelle nucléaire ou « précepte réticulaire », harmonie des compositions à la dimension morphologique ou « système cristallin ». Puis, ils passent à la composition « vibratoire » et c’est là que tout s’embrouille. Pour les lithothérapeutes, les spaths seraient en possession de l’énergie et répandraient des vibrations, électromagnétiques ou d’un autre univers, inconnues.

Il est tout à fait légal de faire des analyses des vibrations possibles dans les cristaux, que ce soit au niveau des molécules constitutives, des atomes ou du réseau cristallin. On sait que toute pulsation dans un solide peut être dessinée comme l’accumulation d’un certain nombre de modes « réglementaires », les phonons, les pulsations simples du réseau. Ceux-ci jouent un rôle important dans les caractéristiques physiques telles que la capacité à propager le son, la conductivité électrique, la conductivité thermique ainsi que la capacité calorifique. Étrangement, pour ainsi dire, tous les lithothérapeutes méconnaissent le concept de phonons.

Ceci étant, les pierres peuvent-elles répandre des pulsations ? Comme c’est le cas avec les autres substances, les pierres peuvent le réaliser mais il faut leur céder de l’énergie. Sans stimulus extérieur, il n’y aura pas d’émission d’onde électromagnétique. Les pierres ne vont pas répandre une propagation de leur propre chef, de par une prétendue origine de force intérieure. Les bioénergéticiens paraissent ne pas le savoir. Une bonne illustration est celle de la projection laser : une pierre de rubis ne répandra un rayonnement laser que lorsqu’il aura été antérieurement « aspiré » à un degré de résolution magistrale, action qui sollicite beaucoup de résolution.

C’est une règle collective et qui n’est pas singulière aux pierres. En conséquence, s’applique-t-elle à la fluorescence. Les chiffres étincelants des gnomons de certaines montres du début du XXe siècle, par exemple, n’étaient visibles dans le noir que parce que la poudre de zinc, ayant été dopée au sulfure de zinc, dont ils étaient couverts, renfermait autant du radium radioactif.

Les effets de la lithothérapie sur la santé

Un cristal se favorise généralement à l’intuition, et celui qui va vous appeler sera fréquemment le bon. Vous pouvez vous laisser porter par les configurations, les nuances ou vous informer sur les caractéristiques et bienfaits de chaque cristal.

En vue d’être protégé et ancré, penchez-vous pour des pierres sombres comme l’œil de tigre, l’obsidienne ou encore la tourmaline. Pour tout ce qui concerne l’émotionnel ou qui touche le cœur, les pierres vertes et roses font des miracles. Afin de vous aider, voici une présentation de certains cristaux et leurs bienfaits. L’œil de tigre, par exemple, est utilisé pour se rassurer. Cette pierre permet de se protéger lors de périodes difficiles. Elle stabilise les troubles pour ne pas se laisser recouvrir par le stress ainsi que les entendements caduques. L’œil de tigre booste autant la confiance en soi et la motivation. L’obsidienne est utilisée pour calmer les souffrances. Elle ingurgite les énergies caduques et protège de celles-ci. Elle a aussi des vertus contre les crampes et les douleurs au niveau des articulations.

L’améthyste est utilisée contre l’insomnie et le stress. La pierre calme, évacue le stress et permet d’éviter les insomnies. Ce cristal fin violet favorise la méditation et la concentration.
Pour ce qui est des vertus des pierres contre les douleurs corporelles, elles soulagent les maux de tête, la migraine et les douleurs au niveau des muscles. Le quartz rose, lui, est utilisé pour la confiance en soi et l’amour. La pierre apporte spiritualité, sérénité, calme et paix. Il favorise la guérison, psychique ou physique, des blessures affectives, adoucit les cœurs et optimise la confiance en soi. En résumé, c’est le cristal de l’amour par excellence.

Comment utiliser les cristaux ?

Nombreuses sont les techniques pour utiliser les cristaux et permettant de tirer profit de leurs bienfaits. Ils peuvent se porter en bijoux – bijoux en pierres -, être placés sous l’oreiller en dormant la nuit, dans un sac à main, en taille conséquente chez vous ou encore être portés dans les mains pour les méditations. Les cristaux se chargent et se déchargent en énergie. En vue de garder leurs effets positifs, il faut les entretenir et les nettoyer.

Il existe quatre (04) procédés principaux d’assainissement des cristaux : l’assainissement par l’eau, l’enfouissement des cristaux, l’assainissement par la fumigation et le sel. Faites toutefois attention, étant donné que tous les cristaux ne supportent pas le même style d’entretien. Notez, en outre, que plus un cristal sera de taille conséquente, moins il sera essentiel de l’astiquer souvent afin de le décharger des hardiesses dont il n’a plus besoin.

Par ailleurs, chez un soignant spécialisé, la thérapie par les cristaux fonctionne comme le shiatsu ou l’acupuncture, et consiste à placer les cristaux sur des points du corps précis, afin qu’ils communiquent leur énergie ainsi que leurs bienfaits aux parties du corps qui sollicitent du soin. Vous pouvez autant faire une méditation avec un cristal en se servant de son efficacité sur les chakras. Pour une utilisation parfaite, pensez également à recharger, en plus de nettoyer vos cristaux assez souvent. En effet, au fur et à mesure de votre emploi, leur énergie va se vider, étant donné que celle-ci vous sera communiquée. Pour ce faire, vous avez les énergies naturelles de la terre, du soleil et de l’eau.

Conseils de camping pour vous aider à profiter pleinement de votre escapade
Quels bijoux pour quelle morphologie ?