Art antique et moderne : profiter d’informations essentielles en ligne

L’art ancien et l’art moderne font référence à deux périodes différentes de l’art qui représentent une seule phase de l’évolution et du mode de vie de l’homme. Les deux périodes de l’art ont, à cette époque, leurs propres caractéristiques et manières d’analyser le mode de vie humaine.

Définition de l’art antique

Le mot art ancien désigne toutes les formes d’art, y compris l’art de l’Égypte ancienne, de la Grèce antique et de l’art médiéval, qui existaient avant l’art moderne. La peinture classique, qui a évolué en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, plus particulièrement entre 1660 et 1715, est l’une des plus connues. Certaines lois, dont le réalisme, la figuration et le traditionalisme, sont pratiquées par l’art classique. L’art antique est classé en trois catégories : l’âge de la pierre est le premier des trois âges du système géologique. Les premières contributions de l’imagination humaine, précédant l’invention de la littérature, reflètent l’art de l’âge de pierre. Bien qu’il existe encore aujourd’hui divers artefacts, la disparition des systèmes d’écriture de cette période limite considérablement votre compréhension de l’art et de la culture préhistorique. L’Âge du bronze fait partie du paradigme de l’archéologie des trois âges qui distingue la technologie humaine préhistorique. L’Âge du bronze est défini comme la principale matière première dans la production d’outils et d’armes avec l’utilisation du cuivre et de son alliage, le bronze. En métallurgie, cette époque s’est terminée par d’autres développements, comme la capacité de fondre des matières premières. Selon les régions, l’Âge du fer est une période de l’histoire humaine qui a précédé l’âge de la pierre et l’Âge du bronze. Dans la plupart des pays d’Europe, d’Asie et dans certaines régions d’Afrique, les gens ont commencé à produire des instruments et des armes en fer et en acier pendant l’Âge du fer. L’avènement de l’Âge du fer a été suivi d’une période de déclin culturel pour certaines cultures, dont la Grèce antique.

Histoire de l’art moderne

L’art moderne est l’exact opposé de l’art ancien. Le début de l’art moderne est sujet à débat, puisqu’il se situe en réalité entre 1860 et 1970, selon certains. Il y a eu deux guerres mondiales pendant cette période. Le nouvel art est le produit de théories conventionnelles, de sujet et de méthodes d’expression qui sont contestées, combattues ou abandonnées. Il reflète l’évolution des temps et des attitudes, la recherche, les nouveaux points de vue et les nouveaux concepts sur l’environnement et l’importance de l’art. En outre, le grand public semble se faire entendre davantage et s’intéresser ou s’inspirer de l’art moderne. Des mouvements artistiques tels que le dadaïsme, le cubisme, l’expressionnisme, le fauvisme et le surréalisme ont tous été formés par l’art moderne. En dehors de l’art antique, tout artiste de n’importe quel pays peut créer de l’art moderne. Il n’est spécifique à aucune communauté ou culture, il présente un intérêt national et mondial.

L’histoire de l’art

La sculpture monumentale s’applique à une sculpture qui se distingue par sa grande échelle d’une part et/ou par la façon dont elle est incorporée dans l’architecture d’un monument d’autre part. Souvent, pour une œuvre d’une importance particulière, le terme est utilisé pour désigner une troisième définition, plus courante. La sculpture monumentale, de proportions particulièrement larges, se distingue par sa grandeur. Cependant, elle peut également être qualifiée de monumentale pour les statues représentant une figure ou un animal beaucoup plus petit que dans la vie. En fait, la sculpture monumentale se compose principalement de figurines portables, de petits reliefs en métal ou en ivoire et de diptyques. Le mot est souvent utilisé pour désigner les sculptures réalisées dans le cadre d’un mémorial. Habituellement, les monuments tendent à désigner le site d’une aire de repos, d’un cimetière ou d’un sanctuaire, où ils sont une indication de l’influence d’un roi ou d’un peuple, et, comme pour la plupart des structures religieuses, les statues ou sculptures sont parfois incorporées comme décoration par tradition, parfois avec une image religieuse.

Art moderne et art antique

L’art antique et l’art moderne se réfèrent à deux périodes différentes de l’art qui représentent une seule phase de l’évolution et du mode de vie de l’homme. Les deux périodes de l’art ont, à cette époque, leurs propres caractéristiques et façons de décrire leur mode de vie. Du Paléolithique au Moyen Âge, la période de l’art classique. La société, la foi, la politique et le mode de vie uniques de son lieu d’origine sont exprimés dans l’art ancien. Les œuvres d’art qui sont familières aux différentes cultures ont été créées par les anciennes civilisations. Parallèlement, à l’échelle mondiale, l’art moderne représente les mêmes caractéristiques. Il est né au XIXe siècle et comprend les deux guerres mondiales. L’art moderne est plus créatif que l’art antique et est moins formel. Les moyens, le soin ou la mentalité conventionnelle de faire de l’art sont contestés ou rejetés. L’art moderne représente les gestes et les points de vue des artistes. La sculpture ancienne, en revanche, était impersonnelle et confirmait dans son ensemble une certaine société ou culture.

La Kizomba, une danse entre le tango africain et le zouk
Paris : trouvez le club privé haut de gamme qui vous convient