3 remèdes naturels pour soigner une cystite sans antibiotique

cystite

La cystite, également appelée infection urinaire, est une inflammation située au niveau de la vessie. Elle est généralement causée par une infection à la bactérie Escherichia coli et s’avère particulièrement difficile à combattre. Bien que la cystite ne soit pas réellement dangereuse sur le coup, elle peut engendrer de nombreuses gênes, voire mal évoluer sans un traitement adéquat. Heureusement, il existe quelques astuces naturelles qui vous permettront d’atténuer efficacement les symptômes, sans avoir recours à des médicaments.

Cystite : causes, symptômes et durée

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de comprendre en quoi consiste réellement cette pathologie. De prime abord, une infection urinaire se manifeste lorsque la bactérie Escherichia coli, présente dans les intestins, pénètre dans l’urètre, remonte la vessie et commence à se proliférer. En raison de leur anatomie, les femmes sont plus sujettes à cette maladie puisque les germes situés dans la région anale peuvent facilement atteindre la vessie. Selon les chiffres, une femme sur deux aurait vécu cette situation au moins une fois au cours de son existence et fort heureusement, les symptômes sont assez simples à détecter :

  • Brûlures au moment d’uriner
  • Besoin récurent et pressant de pisser
  • Douleurs au niveau du bassin
  • Parfois, présence de sang ou de pus dans l’urine

Ainsi, dès que ces signes apparaissent, il est important de penser à prendre un traitement de l’infection urinaire pour éviter des problèmes plus graves. En général, une infection urinaire peut disparaitre en quelques jours, grâce à un traitement antibiotique. Ceci dit, vous pouvez également avoir recours à des méthodes naturelles pour la soigner. Attention toutefois puisqu’une cystite mal traitée peut récidiver. Et dans les cas les plus graves, la pathologie peut devenir une cystite chronique avec des symptômes qui reviennent au moins une fois par mois. Dans ce cas, elle sera plus difficile à soigner.

Focus sur le cranberry

Si vous ne tenez pas à avaler un medicament infection urinaire pour guérir votre cystite, la canneberge (ou cranberry) est le premier remède naturel à connaitre. Grâce à sa composition riche en flavonoïdes, en anthocyanes et en proanthocyanidines, cette petite baie rouge pourrait empêcher la prolifération des Escherichia coli dans la vessie. Puisque les bactéries responsables de la maladie ne peuvent s’accrocher dans les voies urinaires, elles seront naturellement éliminées par l’urine et ne pourront pas causer la maladie.

Ainsi la consommation de ce fruit permettrait de soulager les symptômes, mais aussi de réduire considérablement la fréquence de récidive. Pour ce faire, vous pouvez consommer de la canneberge sous forme de jus (disponibles dans les commerces de produits naturels) ou de gélules selon vos préférences. Afin d’enlever son goût légèrement aigri, ajoutez du miel de bruyère callune dans le jus. Pour la posologie, il faudra ajouter une cuillère à café de jus dans un grand verre d’eau. Ce mélange est à prendre en cure le matin et le soir.

Des produits naturellement diurétiques à connaitre

L’usage d’un aliment diurétique peut également se présenter comme un traitement de l’infection urinaire. Tout d’abord, le thym reste le produit phare à privilégier. Possédant des propriétés antibactériennes et antivirales, cette plante est aussi un puissant antiseptique qui permettra de calmer les symptômes d’une cystite. En plus de renforcer les défenses immunitaires de l’organisme, elle possède des propriétés diurétiques qui vont stimuler la production d’urine et favoriser l’évacuation des bactéries. Pour profiter de ses vertus, préparez une tisane à base de thym. Pour ce faire, laissez 150 ml d’eau frémir sur le feu avec d’ajouter une cuillerée à café de feuilles séchées. Attendez ensuite 5 minutes avant de filtrer puis consommer l’infusion pendant une semaine (2 à 3 tasses par jour).

Le persil est également un aliment qui possède une forte action diurétique et dépurative. Riche en flavonoïdes et en sels de potassium, il s’avère particulièrement efficace pour soulager les symptômes d’une cystite. Ainsi, sa consommation favorise la production d’urine, mais pas seulement. Le persil va aussi booster la fonction d’évacuation des reins. De ce fait, il permet de combattre la rétention d’eau, de prévenir les problèmes de goutte et surtout de traiter les infections urinaires. À utiliser en complément d’un autre remède naturel, le persil peut être consommé avec les salades et crudités. Mais pensez toutefois à le ciseler finement avant de l’ajouter à vos recettes.

Les huiles essentielles

Si vous envisagez de suivre un traitement sans ordonnance pour guérir une cystite, les huiles essentielles (HE) peuvent être un excellent allié. Dès que les premiers signes apparaissent, procurez-vous une HE de Tea-Tree qui s’avère être un anti-infectieux très efficace. Vous pouvez verser deux gouttes sur un morceau de pain ou une cuillère puis avaler le produit. Cette opération est à renouveler toutes les 4 heures, avec un maximum de 5 prises par jour, pendant au moins 5 jours.

Vous pouvez également miser sur un cocktail d’HE afin d’éliminer les douleurs. Pour ce faire, procurez-vous une HE de Satureia Montana et de Rosmarinus officinale (CT 1,8 cinéole) qui ont des pouvoirs antidouleurs et anti-infectieux. 4 fois par jour, verser une goutte de chaque produit sur du pain puis avaler. Les douleurs devront disparaitre au bout de 2 jours, mais il faudra continuer la cure durant une semaine pour des résultats durables.

Fleur de CBD : trouver un e-shop
Trouver une boutique spécialisée en lithothérapie en ligne